Slider
mercredi, 29 avril 2020 11:18

 Il faut agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Il y a quelques milliers d’années les personnes ne percevaient pas les changements car ceux-ci prenaient environ 50'000 ans pour qu’ils soient effectifs. Puis cela a commencé à s’accélérer vers le 17e siècle pour que ceux-ci prennent plus que 150 ans. Et aujourd’hui nous sommes passés à 20 ans. Cela va sans dire que les humains ont de la peine à suivre.

La chercheuse coréenne Yuhyun Park, a comparé l’être humain et l’intelligence artificielle à un homme et son cheval. Le cheval est inévitablement plus rapide que l’homme, rien ne sert donc de chercher à le concurrencer sur ce terrain. Mais ce que l’homme peut faire, c’est s’entraîner et entraîner ses enfants à monter à cheval.

C’est bien évidemment une très jolie métaphore qui démontre qu’on ne va pas pouvoir régater au niveau de la vitesse mais, par contre, il faut continuer à cultiver son savoir être. Effectivement j’ai toujours entendu dire que les compétences humaines (soft skills) ne pouvaient pas se mesurer ni s’apprendre et qu’elles n’avaient pas d’importance en comparaison des aux compétences techniques (hard skills) qui eux elles sont mesurables.

Ma devise est : on peut tout nous enlever sauf ce que nous avons acquis en terme de connaissances générales, intellectuelles et surtout en connaissance de soi.

Pour Socrate, se connaître soi-même, c’est savoir donner le meilleur de nous-même. Ça veut dire faire gagner la raison et l’intelligence en toute situation !

Donc si vous me suivez bien nous avons en tout cas deux challenges en même temps, les intelligences artificielles et le covid19.

Tout laisse à penser que l’empathie, la créativité, la capacité à communiquer et le travail en équipe seront des compétences essentielles du monde de demain.

C’est ce qui rend ce type de compétences d’autant plus important, sachant qu’il est toujours plus difficile de communiquer quand on est pas là pour voir l’effet de ses paroles (télétravail).

L’histoire nous montre que lorsqu’une civilisation est face à des difficultés, ce n’est pas sa capacité technologique qui est plus opérante, c’est sa capacité à opérer des changements dans le mode de vie de ses membres*.

N’oubliez pas que la différence entre la machine et l’humain c’est le cœur.

*Patrick Drouot la révolution de la pensée intégrale

Lu 1850 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Contact

Quirao
Sylvie Volery
1 Rue de la Chaudine
1147 Montricher

+ 41 79 370 97 15

sylvie.volery@quirao.ch

Newsletter

Prochains événements

Aucun évènement